Accueil unité

UR BioAgresseurs, Santé, Environnement

Rechercher l'Information Scientifique et Technique

 

 

 


En savoir plus sur l'hypodermose

Evolution du contrôle de l'hypodermose bovine en France



L'hypodermose bovine ou maladie du varon*

C. Boulard - INRA- Nouzilly (37380)


* Varon = du latin "varus" qui signifie pustule, l'orthographe varron est acceptée

Cette maladie parasitaire est due au développement de larves de mouches Hypoderma bovis et Hypoderma lineatum, qui parasitent spécifiquement les bovins .

Cycle biologique (Fig. 1). Le stade parasitaire dans le bovin dure onze mois. La forme adulte est une mouche. Celle-ci ne vit que quelques jours, une semaine au maximum. Elle survit grâce aux réserves lipidiques accumulées au cours de la vie larvaire. Dépourvue d'orifice buccal (Beesley, 1968; Boulard, 1970), elle ne peut s'alimenter. Le stade adulte est uniquement voué à la reproduction. Immédiatement après accouplement les mouches volent dans un rayon de 5 kms en zone prairiale pour aller pondre sur les bovins. Elles ne traversent qu'exceptionnellement les zones boisées. Chaque mouche pond environ 1000 œufs sur les poils des pattes, du ventre et des flancs des animaux (Fig.2) et meurt.

Les œufs éclosent 2 à 7 jours plus tard, descendent le long du poil et pénètrent activement dans la peau du bovin (Fig. 3). Apres 7 à 9 mois de migration dans le tissu conjonctif profond, ces "asticots" atteignent le tissu sous cutané dorsal du bovin. Les larves y séjourneront 2 à 3 mois et mesurent alors 2,5 / 1 cm. Elles sont appelées communément varons (fig.4). Elles provoquent un abcès dans le tissu sous cutané dorsal et se nourrissent au dépens du pus environnant. Elles respirent par un pertuis ouvert au sommet de l'abcès. Les varons peuvent être détectés en France de fin mars à fin Juillet et arrivent par vagues successives dans le dos des animaux . Dans le cas d' infestation moyenne on en dénombre de 10 à 40 par bovin, ce qui représente au cours d'une saison une charge parasitaire totale de 20 à 100 varons. Dans le cas de forte infestation, le nombre de varons par bovin peut atteindre plus de 300, cette situation est encore visible de nos jours dans les pays n'ayant engagé aucune mesure de contrôle. Le nombre moyen de varons diminue avec l'âge des animaux mais n'atteint jamais le niveau zéro, même chez les animaux les plus âgés.

A maturité les varons émergent de l'abcès par le pertuis respiratoire, et tombent sur le sol. Ils se transforment en pupe (fig.5) d'où naîtra la mouche 4 à 6 semaines après (fig. 6). Le cycle (fig. 1) est bouclé en un an.

Figure 1 - Cycle biologique des hypodermes

Références

  • W.N. BEESLEY and V.I.E. MURRAY, 1968. The mouthparts of the ox warble fly, Hypoderma (Diptera : Hypodermatidae). Trans. Royal Soc. Trop. Med. Hyg., 62, 471-472.
  • C. BOULARD, 1969. Anatomie et histologie du tube digestif de la larve d'Hypoderma bovis (Diptère oestriforme). Ann. Soc. Ent. Fr. (N.S.), 5 (2), 371-387.
  • C. BOULARD, G. ARGENTE et E. HILLION, 1988. Hypodermose bovine. Le Point Vétérinaire, vol 20, n°111.

Figure 2 - Ponte des oeufs

 

Figure 3 - Larves infestantes d'hypoderme

 

Figure 4 - Bovins varonnés

Figure 5 - Pupe et émergence de la mouche

 

 


Responsable de la publication : Jean-François Vautherot © 2003 - INRA Mise à jour : 19/03/04 Réalisation : M.C. Fauré